Égalité salariale, les hommes vont-ils payer l’addition ?

Lumberjack Lumberjack Beat Chaussures pour Homme Bleu BEAT 2 STAR Basket s multicolor tessuto camoscio AM908,Nike Baskets Taille 6 Forest Gumps Baskets Cortez coureurs a CROWN 36 ballerine multicolore tessuto vernice BZ943-B,Reebok - INFERNO SPORT SUEDE - SCARPA CASUAL - art. M43215,Chaussures Adidas Cloudfoam Lite Racer Cc DB1589 - 9M,LOPPOLI Scarpa daim "cyclonique" faible s1p tg. 38-t 1 Chaussures de sécurité, a MOMA 40 EU classiche rosa pelle AC305-F,Homme Femme Chaussures derby aspect daim Homme Noir Client d'abord remise s'amuserD.a.t.e. HILL LOW-23I RAME Sneakers Bassa Autunno/Inverno,SNEAKER UOMO BRAWN'S ZEPPA RIALZO CM 6 STRINGATA BLU,Rieker 26157 54 eh665703, olive/CeHommes t/noir (gris),Espadrillas Tory Burch - Tessuto (33067),Monsieur / Dame Hommes Clarks Pantoufles 'Harston Glissière' de gros Tirer pleineHommes t parti des matériaux Nouveau design diversifié, con cordones - Callaghan Rosa Mujer PIEL 92108 14526623,slydes Tongues HOMMES OUEST nylon matelassé noir,Crocs Classic Lined pattern Clog unisexe chaussures sandales pantoufles chaussons deMODA Scervino Street Taglia 36 - scs4221014n00136,Chaussures Adidas Country Og Taille 36 2/3 S81860 Noir, a OLGA RUBINI 40 EU sandali beige vernice camoscio BY361-F,Converse Chuck Tailor All Star Junior - Bianco - 7J253C - 3J253C, Basket s Diadora Verde - 60444969,Homme Chaussures de sécurité/Blanc Composite métal libre Enfiler cuisine hygiène Amblers, Nike Nike Mercurial Vapor XII Club Mg Taglia 42.5 AH7378-001 Nero Sneakers YAB Zip Sauvage 1005 Verde Pelle Vintage Made In Italy NewNeuf Bugatti Chaussures Hommes Business-Chaussures Cuir Chaussures Pantoufles Messieurs-Basses,Stivali Callaghan a 79207 pelle nera listino€ 175,00,Karrimor Hot Rock Chaussures Ran ée Bottes Us 14 Eu 47 Ref 827Puma Smash L scarpa Basket s ginnica casual bianco/blu,Neuf pour Hommes / pour / Unisexe Noir Tradesafe Perceuse

Égalité salariale homme/ femme ?

Le gouvernement a récemment affiché sa ferme volonté de résorber l’écart de rémunération persistant entre hommes et femmes, soit 9% en moyenne pour un même poste afin de tendre vers l’égalité salariale.

Plusieurs mesures ont été annoncées dont certaines vont mettre la pression sur les entreprises, qui vont désormais être jugées sur les résultats et non plus seulement sur les moyens mis en œuvre.

La multiplication des contrôles dans les entreprises à partir de 2022, avec à la clé pour les mauvais élèves une amende pouvant atteindre 1% de la masse salariale, semble être la mesure la plus coercitive.

Pourtant au-delà des sanctions financières une autre mesure annoncée pourrait s’avérer efficace : l’obligation pour les entreprises de rendre public, notamment via leur site Internet, les écarts qu’elles auront mesurés auprès de leurs salariés. Dans une période ou le développement de sa marque employeur est devenu le sujet RH majeur de nombreuses entreprises, afficher de mauvaises performances sur ce thème serait contreproductif.

Nous pouvons donc raisonnablement avancer que les entreprises vont devoir augmenter fortement leurs fameuses enveloppes de rattrapage pour avoir une chance de résorber un écart moyen de 9% sur 3 ans, soit par an autour de 3 % de la masse salariale constituée par l’effectif féminin.

Nous parlons ici de moyenne, or l’effort devra être encore plus conséquent pour certaines entreprises.

Il est donc difficile d’imaginer que ce rattrapage à marche forcée n’aura pas de conséquences sur les enveloppes d’augmentations de salaires « hors rattrapage », ne serait-ce que pour une raison évidente, il est beaucoup plus difficile de rattraper la tête de course quand ceux qui sont devant avancent vite ! Ainsi, plus les rémunérations ne bénéficiant pas de rattrapage continueront de progresser sur la période, plus l’écart à résorber sera conséquent, rendant l’effort budgétaire encore plus difficile.

Affirmer que les hommes seront les principales victimes de cette modération salariale est certes un peu provocateur et théoriquement faux car de moindres augmentations pénaliseront tout autant les femmes n’étant pas ou peu impactées par les mesures de rattrapage salarial.

Cependant, nous imaginons que cela pourra être perçu comme tel dans des entreprises ou une forte majorité de femmes bénéficie de ces mesures d’ajustement.

Au final, toutes les annonces faites par le gouvernement vont dans le bon sens et on ne peut que se réjouir à l’idée d’éradiquer le plus rapidement possible des écarts injustifiés et indignes d’une société qui se veut moderne et progressiste.

Dans la pratique certes, des efforts devront surement être faits, souhaitons dans ce cas qu’ils seront répartis équitablement entre les salariés. Souhaitons aussi que les actionnaires contribueront à l’effort collectif en acceptant que des coûts supplémentaires réduisent temporairement les résultats de leur entreprise.

Et si les hommes pensent qu’ils vont devoir payer un plus lourd tribut, souhaitons qu’ils soient fiers de participer à cette juste cause. Si dans quelques années les femmes paient plus souvent l’addition ce sera peut-être le signe que notre société a bien évolué.

 

Suivez-nous aussi sur Youtube et sur Linkedin

Si vous souhaitez recevoir toutes les actualités du blog, abonnez-vous à la Newsletter !

Pour en savoir plus: http://www.mcr-consultants.com

Thierry Magin
Directeur Associé chez MCR Groupe

Snugrugs Homme/Homme Luxury Pleine Peau De Mouton Chaussons Bottes avec Semelle en caoutchouc,